Vous êtes ici

Motu proprio 'Summorum Pontificum'

07 Juillet 2007

Benoît XVI redéfinit le cadre juridique de la célébration de « la forme extraordinaire du rite romain », c'est-à-dire du rite tridentin, dans la liturgie.
Son principal effet pratique est d'inscrire la célébration de la messe traditionnelle dans le cadre normal de la vie liturgique : « le prêtre n’a besoin d’aucune autorisation » pour une célébration privée. Au niveau d'une paroisse, la décision de la faire célébrer ou non revient au curé.