Vous êtes ici

Vénérable Anne-Madeleine Rémuzat

29 Novembre 1696
-
15 Février 1730

Madeleine Rémuzat, née à Marseille, le 29 novembre 1696, au sein d’une famille très pieuse... Sa vocation s’affermit au contact des malades et des pauvres. Le 2 octobre 1711, elle entre comme postulante au Premier monastère de la Visitation (les 'Grandes-Maries')... Anne-Madeleine prononce ses vœux perpétuels le 23 janvier 1713... La peste se déclare à Marseille en juillet 1720. En octobre, alors qu’elle est en adoration, le Christ lui fait entendre qu’à la faveur de ce fléau elle verra se réaliser l’institution d’une fête en l’honneur de son Cœur sacré... En 1724, elle reçoit l’empreinte des stigmates de la Passion, dont elle demande que les marques restent invisibles. Elle poursuit son apostolat auprès de personnes dont l’état de conscience lui est montré par voie surnaturelle, qu’elle contacte par l’intermédiaire des prêtres. Elle prie et souffre pour les pécheurs... Gravement malade fin janvier, elle meurt le 15 février 1730. Elle demande que l’on récite pour elle les Litanies du Sacré-Cœur qu’elle a composées. Le peuple de Marseille affirme que 'la Sainte est morte'. Des miracles lui sont attribués. Elle est considérée, à la suite de sainte Marguerite-Marie, comme l’apôtre, la propagandiste du Sacré-Cœur. L’Eglise l’a déclarée vénérable...
Le Jeudi Saint 9 avril 2009, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, a nommé Mgr Jean-Pierre Ellul, recteur de la basilique du Sacré-Cœur où est conservé son cœur, postulateur de la cause de la Canonisation d’Anne-Madeleine Rémuzat

France
FR