Vous êtes ici

Saint Theudère

Env. 500
-
575

Moine de la région de Vienne en Gaule. Il fut souvent consulté pour sa sagesse spirituelle. Il prit conseil auprès de Saint Césaire d'Arles qui en fit son diacre. Revenu plus tard à Vienne, l'évêque lui demanda d'être ermite-reclus. Ce qu'il accepta par obéissance et c'est ainsi qu'il resta douze ans au service de l'Église de Vienne par sa pénitence et sa prière.
Nominis


Saint Theudère a connu :

Theudère naît dans une famille pieuse de Vienne en Gaule vers l'an 500. Ses parents lui destinent un gros patrimoine mais il décide d'y renoncer pour rejoindre le monastère de Lérins. Afin d'être conseillé, il va rencontrer un ancien du monastère, Saint Césaire d'Arles. Le contact est si bon entre les deux hommes que l'évêque propose à Theudère de rester. Il est alors élevé au sacerdoce par Césaire et reste 10 ans à ses côtés, rempli de vertus qui le font aimer des fidèles. Theudère a 30 ans lorsqu’il revient dans sa région natale. Guidé par une voix céleste, il élève un monastère à la Vierge, puis une paroisse et une basilique toujours dans un soucis d'évangélisation. Pour les dernières années de sa vie, il obéit à son évêque qui lui demande d'être ermite-reclus veillant et protegeant le peuple de la cité par ses pénitence et ses prières. Il meurt en 575 en exprimant le voeu d'être enterré dans le monastère du Val Rupian où il a demeuré quelques mois. On s'apprête cependant l'inhumer à Vienne. Les hommes s'avancent pour porter le cercueil mais ne peuvent le soulever. Le célébrant annonce alors que Theudère sera enterré selon ses volontés. Aussitôt le cercueil devient léger.
Paroles et Prières septembre 2015