Vous êtes ici

Saint Euthyme le Grand

377
-
473

En Palestine, l’an 473, saint Euthyme, abbé. Arménien d’origine et consacré à Dieu depuis l’enfance, il gagna Jérusalem et, après soixante-sept ans passés dans la solitude, robuste et alerte jusqu’à la fin de sa vie, il mourut célèbre par son humilité, sa charité et son observance de la règle monastique.
Martyrologe romain

Il est le père et le fondateur du grand mouvement monastique qui allait remplir le désert de Palestine. Originaire de la Petite-Arménie, il reçut son éducation auprès de l'évêque de sa ville. Grandes étaient son humilité et sa douceur. Ermite sur les bords de la mer Morte, il fut reconnu par les bergers . Malgré les habitants qui venaient l'entendre, il sut préserver sa solitude et fonda une «laure» où se retrouvaient beaucoup de ses disciples, dont l'un des plus célèbres est saint Sabas. A la veille de sa mort, il leur résumait ainsi sa spiritualité: "Gardez toujours comme principe et comme fin de toute activité, la charité sincère qui est le lien de toute perfection. Toute vertu se fortifie par la charité et l'humilité, mais la charité l'emporte avec l'aide de l'expérience, du temps et de la grâce. C'est par charité que le Verbe de Dieu s'est humilié en se faisant pareil à nous."
(Nominis)