Vous êtes ici

Rescrit de Trajan

112

Trajan délimite le principe "Christianos esse non licet" par un rescrit : les chrétiens ne doivent pas être recherchés mais ils doivent être punis à moins qu'ils n'apostasient, s'ils sont dénoncés". Cette échappatoire paraît modérée si l'on s'en tient à la première proposition. Mais la seconde, qui encourage la délation; aggrave la situation des chrétiens. L’arbitraire et les violences redoublent. La persécution se propage comme un incendie. Les principaux martyrs sont alors l'évêque Saint Syméon ou Siméon de Jérusalem et Saint Ignace d'Antioche.

Voir aussi la frise sur les Martyrs et celle de la Période rouge.

Martyrs