Vous êtes ici

Nicolas de Cues

1404
-
1464

Originaire de Rhénanie, il étudie à Heidelberg, puis il vit à Rome. En astronomie il émet des hypothèses d’un Univers illimité en contradiction avec Aristote en affirmant que « la machine du monde a son centre partout et sa circonférence nulle part». Son Univers n’est pas bien hiérarchisé, mais il comprend que cet Univers est moins déterminé plus dynamique que ce qu’une pensée scolastique pouvait affirmer. Grand théologien, face à une doctrine de l’action, il affirme que l’idéal de la connaissance est premier mais il faut savoir avouer son ignorance, d’où le titre de son livre De la docte ignorance.
Source : http://remi.sentis.perso.sfr.fr/ListeSavant.pdf