Vous êtes ici

Guillaume de Conches

1080
-
1154

Il est un des maîtres de l’École Cathédrale de Chartres. Il étudie les traductions des textes scientifiques grecs et arabes. C’est sans doute lui qui est le premier auteur de l’assertion « nous sommes des nains sur les épaules géants » (les géants étant les savants grecs dont on découvrait les œuvres dans des traductions latines faites souvent à partir de l’arabe). Dans son traité Philosophia mundi, il explique que la nature est « instrument de l’opération divine » et il sépare ce que Dieu fait « par sa seule volonté » et ce qu’il fait par le moyen de la nature. Ce qui l’amène à proclamer qu’il faut « chercher la raison» de toutes choses. Au sujet des orbites de Mercure et Vénus, à l’encontre des théories admises communément, il émet l’hypothèse que ces deux « orbes » tournent autour du soleil.
Source : http://remi.sentis.perso.sfr.fr/ListeSavant.pdf