Vous êtes ici

Docteurs de l'Eglise

Le titre de Docteur de docteur de l'Eglise proclame l’importance extraordinaire de tel ou tel saint dans la compréhension de la doctrine de l’Eglise catholique.
Presque tous les Docteurs hommes ont réalisé une oeuvre de théologie rationnelle, sur tel ou tel thème théologique.
Chez les femmes docteurs de l'Eglise, brille une autre forme de Doctorat, complémentaire au doctorat de l’intelligence rationnelle : c’est un doctorat « de la vie » où l’ensemble de la vie chrétienne est rendue, de manière pratique, intelligible.
Certains Docteurs de l’Eglise sont aussi Pères de l’Église mais tous les Pères de l’Eglise ne sont pas Docteurs. Tous les Docteurs sont canonisés.



350
385
420
455
490
525
560
595
630
665
700
735
770
805
840
875
910
945
980
1015
1050
1085
1120
1155
1190
1225
1260
1295
1330
1365
1400
1435
1470
1505
1540
1575
1610
1645
1680
1715
1750
1785
1820
1855
1890
Saint Léon le Grand
(395) - (461)
Saint Jean Damascène
(676) - (749)
Saint Pierre Damien
(1007) - (1072)
Hildegarde de Bingen
(1098) - (1179)
Saint Antoine de Padoue
(1195) - (1231)
Saint Thomas d'Aquin
(1224) - (1274)
Saint Albert le Grand
(1200) - (1280)
Saint Jean d'Avila
(1499) - (1569)
Sainte Thérèse d'Avila
(1515) - (1582)
Saint Jean de la Croix
(1542) - (1591)
Saint Pierre Canisius
(1521) - (1597)
Saint Robert Bellarmin
(1542) - (1621)
Saint François de Sales
(1567) - (1622)

1 . Les caractéristiques des docteurs de l'Eglise

On reconnaît aux Docteurs de l’Eglise, quatre caractères :

1- Doctrine orthodoxe sans erreur notable,
2- Vie sainte,
3- Approbation canonique de la vie et des écrits,
4- Proclamation particulière par le pape de la valeur exceptionnelle de l’enseignement.

2 . Les pères de l'Eglise

Le titre de Père de l’Eglise est est donné aux anciens théologiens qui furent à la source, jusqu’à la séparation de l’Eglise en deux branches (catholique et orthodoxe) de la théologie commune.

Le père engendre et donne la vie, il fait vivre la famille et la dirige. Les Pères de l’Eglise sont des maîtres antiques en matière de foi. Mais leurs écrits peuvent malgré tout contenir des erreurs sur tel ou tel point de théologie. Tous ne sont pas canonisés ni même béatifiés.
On reconnaît aux pères de l’Eglise trois caractères :
1- Enseignement juste sur les sujets fondamentaux (Trinité, Christ, salut) et remarquable sur tel ou tel point,
2- Approbation des écrits par l’Eglise,
3- Antiquité : se situer dans la période ancienne de l’Eglise jusqu’à l’an 800.

La dénomination de Père de l’Eglise est fondée sur l’usage et réservée à des écrivains, des théologiens des premiers siècles chrétiens. Elle n’a été décernée par aucune autorité.
Le titre de Docteur de l’Eglise est au contraire donné officiellement par l’Eglise ; son attribution n’est soumise à aucune limite dans le temps.

3 . Docteurs de l’Eglise : des hommes et des femmes

Une femme a quelque chose à dire que ne dit pas l’homme, de manière complémentaire, selon sa richesse propre. Sainte Thérèse d'Avila a écrit d’après son expérience personnelle, tandis que Saint Jean de la Croix a écrit des livres théoriques qui sont des commentaires de ses poèmes d’amour.

- 31 hommes, dont beaucoup d’intellectuels purs, auteur de grandes avancées théologiques sur tel ou tel sujet. Au sommet, le Docteur des docteurs, Saint Thomas d'Aquin, Docteur sur presque tous les sujets.

- 4 femmes dont l’enseignement unifie l’intelligence et le sens pratique de manière unique. Sainte Thérèse d'Avila , Sainte Catherine de Sienne, Hildegarde de Bingen et Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Thérèse de Lisieux est « docteur de la science de l’amour » (Jean-Paul II).

4 . Liste des Docteurs de l’Eglise

En 1295, le pape Boniface VIII confère pour la première fois le titre de docteur de l’Eglise aux Pères latins de l’Eglise :
1- Saint Ambroise de Milan
2- Saint Augustin d'Hippone
3- Saint Jérôme de Stridon
4- Saint Grégoire le Grand

En 1568, le pape saint Pie V attribue le titre à :
5- Saint Athanase
6- Saint Basile le Grand (= Saint Basile de Césarée )
7- St Grégoire de Nazianze
8- Saint Jean Chrysostome
9- Saint Thomas d'Aquin (Il est le Docteur des docteurs, le docteur commun -Léon XIII-).

En 1586
10- Saint Bonaventure

Ensuite, les doctorats sont proclamés en :
1720 11- Saint Anselme
1722 12- Saint Isidore de Séville
1729 13- Saint Pierre Chrysologue
1754 14- Saint Léon le Grand
1829 15- Saint Pierre Damien
1830 16- Saint Bernard
1851 17- Saint Hilaire de Poitiers
1871 18- Saint Alphonse de Liguori
1877 19- Saint François de Sales
1893 20- Saint Cyrille d’Alexandrie
1893 21- Saint Cyrille de Jérusalem
1893 22- Saint Jean Damascène
1899 23- Saint Bède le Vénérable
1920 24- Saint Ephrem le Syrien
1925 25- Saint Pierre Canisius
1926 26- Saint Jean de la Croix
1931 27- Saint Albert le Grand
1931 28- Saint Robert Bellarmin
1946 29- Saint Antoine de Padoue
1959 30- Saint Laurent de Brindisi
1976 31- Sainte Thérèse d'Avila
1976 32- Sainte Catherine de Sienne
1997 33- Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
2012 34- Sainte Hildegarde de Bingen
2012 35- Saint Jean d'Avila

5 . Répartition des 33 docteurs suivant leur état de vie

- Deux papes : Saint Léon le Grand (pape de 440 à 461), Saint Grégoire le Grand (pape de 590 à 604)
- Trois cardinaux : saint Pierre Damien (1007-1072), saint Bonaventure (1221-1274), saint Robert Bellarmin (1542-1621)
- Quatorze évêques : saint Athanase (296-373), Saint Hilaire de Poitiers (315-368), saint Cyrille de Jérusalem (315-386), saint Grégoire de Naziance (329-389), saint Basile le Grand (330-379), Saint Ambroise de Milan (339-397), saint Jean Chrysostome (347-407), Saint Augustin, Evêque d'Hippone (354-430), saint Cyrille d’Alexandrie (376-444), saint Pierre Chrysologue (406-450), Saint Isidore de Séville (560-636), saint Anselme (1033-1109), saint François de Sales (1567-1622), saint Alphonse de Liguori (1696-1787)
- Un diacre : saint Ephrem le syrien (306-373)
- Deux moines orientaux : saint Jérôme (347-420), saint Jean Damascène (676-749)
- Un bénédictin : saint Bède le vénérable (673-735)
- Un cistercien : Saint Bernard de Clairvaux (1090-1153)
- Deux dominicains : saint Albert le Grand (1206-1280), saint Thomas d’Aquin (1225-1274)
- Deux franciscains : saint Antoine de Padoue (1195-1231), saint Bonaventure, déjà nommé plus haut parmi les cardinaux
- Un capucin : Saint Laurent de Brindisi (1559-1619)
- Un carme : saint Jean de la Croix (1542-1591)
- Deux jésuites : Saint Pierre Canisius (1521-1597), Saint Robert Bellarmin, déjà nommé plus haut parmi les cardinaux
- Deux carmélites : Sainte Thérèse d'Avila (1515-1582), Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, dite de Lisieux (1873-1897)
- Une laïque consacrée (tertiaire dominicaine) : Sainte Catherine de Sienne (1347-1380)

Huit Docteurs de l’Eglise appartiennent à l’Orient chrétien.
Vingt-cinq Docteurs de l’Eglise sont occidentaux

6 . Les Docteurs de l’Eglise par nationalité

Au sein des 25 Docteurs de l’Eglise occidentaux, la moitié est italienne.
quatre Docteurs de l’Eglise sont français, trois Docteurs de l’Eglise sont espagnols, et les six autres Docteurs de l’Eglise sont allemand, anglais, dalmate, hollandais, portugais et africain du nord.

Sont à l’étude, pour le titre de Docteur de l’Église

- Saint Louis Marie Grignion de Montfort, prêtre français, dont l’oeuvre est principalement à la gloire de la Vierge Marie.
- Sainte Véronique Guilliani , mystique capucine italienne 1660-1727.

sources : http://www.chretiente.info