Vous êtes ici

Sainte Mathilde de Saxe

896
-
14 Mars 968

Femme de l'empereur Henri de Saxe, mère de 3 enfants, veuve au bout de 25 ans de mariage, elle s'efforce de soulager les pauvres, malgré les hostilités. Elle se retire à la fin de sa vie dans le monastère géant de Nordhausen.

À Quedlinbourg en Saxe, l’an 968, sainte Mathilde. Épouse très fidèle de Henri, roi de Prusse, remarquable par son humilité et sa patience, elle fut très généreuse pour soulager les pauvres et construire des asiles de vieillards et plusieurs monastères. Dépouillée de ses biens par sa fille, elle se retira au monastère de Quedlinbourg pour achever sa vie dans la prière et la pénitence.
Martyrologe romain

Épouse heureuse d'Henri l'Oiseleur, roi de Germanie, elle eut beaucoup à souffrir de ses deux fils après la mort de son mari. Othon, le premier empereur de Germanie, lui reprochait ses libéralités pour les pauvres et les monastères sous le prétexte qu'elle ruinait le pays. Elle pacifia ces querelles puis s'en remit à la paix de la vie monastique des moniales bénédictines en Saxe. Elle et son mari s'étaient beaucoup aimés pendant les vingt années de leur mariage, aussi demanda-t-elle à être transportée là où il était enterré, afin de reposer près de lui.
Nominis