Vous êtes ici

Saint Winoc de Bergues

Env. 640
-
06 Novembre 717

ll serait le fils du mythique Hoël III , frère d'Urielle de Trémeur. D'après d'autres traditions, il serait le neveu ou le fils de saint Judicaël, roi de Domnonée en Bretagne, où il serait né, dans le pays de Dol plus précisément.
Avec trois compagnons, saint Josse, son oncle, saint Madoc et saint Arnoc, il se rend dans l'évêché de Thérouanne, où il devient le disciple de Saint Bertin, abbé de Sithiu (aujourd'hui Saint-Omer), lui-même disciple d'un successeur de Saint Colomban de Luxeuil. Selon la tradition, dans le monastère de Sithiu, Winoc fut chargé de moudre le blé pour la communauté. La légende veut que fort âgé, un ange l'ait aidé à tourner la meule. Ainsi les meuniers en firent leur saint patron.
Il fonda lui-même un monastère à Bergues (Nord) connu anciennement sous le nom de Winoksbergen, c'est la raison pour laquelle on le nomme Winoc de Bergues.
En 685, à la demande d'Audomar, il fonde une abbaye de bénédictins à Wormhout sur une hauteur appelée depuis "Mont-saint-Winnoc", et en devient 1er abbé. Il y serait décédé en 717 et enterré