Vous êtes ici

Saint Gatien de Tours

Env. 200
-
Env. 300

À Tours, au début du IVe siècle, saint Gatien, premier évêque de la cité. Il fut, dit saint Grégoire de Tours, un des sept évêques qui vinrent de Rome en Gaule et il fut inhumé dans le cimetière des chrétiens du lieu.
Martyrologe romain

Les premières sources écrites au sujet de Gatien sont l'œuvre de Grégoire de Tours dans son Histoire des Francs, Livre I, chapitre 301. Grégoire y écrit que sept évêques de Rome furent envoyés en Gaule à l'instigation du pape Saint Fabien pour évangéliser le pays sous le mandat du consul Decius (v. 250). Ces sept hommes étaient :

Gatien de Tours ;
Trophime d'Arles ;
Paul de Narbonne ;
Saturnin de Toulouse ;
Denis de Paris ;
Austremoine de Clermont ;
Martial de Limoges ;

Grégoire appuie son affirmation sur une phrase de la Passion de saint Saturnin (chapitre 2), qu'il cite, mais cette phrase n'établit pas la liste de ces évêques ; elle ne mentionne que Saturnin. La mission tourangelle de Gatien ne se déroula pas facilement : il dut à plusieurs reprises se cacher pour fuir les persécutions. Après sa mort, survenue vers 300 après un épiscopat de 50 ans, il fut inhumé dans un cimetière chrétien dont Grégoire ne précise pas la localisation exacte. Martin transféra les cendres de Gatien aux côtés de celles de Lidoire, dans la basilique que ce dernier avait fondée, localisée dans le voisinage de l'église Notre-Dame la Riche.

On ne sait quasiment rien de Gatien de Tours , sinon qu'il aurait rencontré au début une vive opposition de la population locale et qu'il aurait été obligé de célébrer le culte dans des catacombes. Il serait mort paisiblement, vers 300, après avoir été évêque pendant cinquante ans de Tours, au IIIe siècle et tout début du IVe siècle.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gatien_de_Tours