Vous êtes ici

Saint Eloi de Noyon

Env. 588
-
01 Décembre 689

Ami de Saint Ouen de Rouen.
L’orfèvre Éloi devint contrôleur des mines et métaux, maître des monnaies, puis grand argentier du royaume de Clothaire II, puis trésorier de Dagobert 1er, roi des Francs avant d’être élu évêque de Noyon en 641.
Fondateur de monastères à Solignac et à Paris (monastère Saint-Martial, devenu par la suite couvent Saint-Eloi), il accueillit sainte Godeberthe comme moniale à Noyon. Il est aussi considéré comme le fondateur de l'abbaye du mont Saint-Éloi située à l'ouest d'Arras.
Saint Éloi est réputé fondateur de l'église de Dunkerque.


Saint Eloi de Noyon a connu :
Dagobert 1er, roi des Francs
(629) - (639)
Saint Judicaël
(590) - (652)