Vous êtes ici

Motu propio "Ecclesia Dei"

1988

Ecclesia Dei adflicta sont les premiers mots d'un motu proprio promulgué par le pape Jean-Paul II le 2 juillet 1988 et en vigueur jusqu'au 13 septembre 2007 date à laquelle le motu proprio Summorum Pontificum l'a remplacé.
À la suite de ce motu proprio est mise en place la Commission pontificale « Ecclesia Dei » qui veille à l'organisation des communautés catholiques traditionalistes dans le monde, particulièrement en France et en Amérique latine.
C'est ainsi que sont dites « communautés Ecclesia Dei » la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre, l'Institut du Christ Roi Souverain Prêtre, ou l'Institut du Bon-Pasteur, mais aussi des monastères bénédictins tel l'abbaye Sainte-Madeleine du Barroux ou abbaye Notre-Dame de Fontgombault ou encore des communautés religieuses dominicaines, augustiniennes ou diocésaines. Ces communautés acceptent les conclusions du concile Vatican II, notamment en matière d'ecclésiologie, et reconnaissent l'autorité pontificale, dont elles dépendent parfois directement. Elles ont la faculté d'utiliser exclusivement l'ancien missel dans leurs célébrations.