Vous êtes ici

Celse, le Discours vrai, satire anti chrétienne

178

Après les premières satires anti chrétiennes d'un Lucien de Samosate, la pincipale attaque de la fin du IIème siècle provient du philosophe platonicien Celse. Vers 178, il écrit son Discours vrai qui est une volumineuse polémique contre les disciples du Christ. Cet ouvrage est perdu mais on en retrouve les neuf dixièmes dans le Contra Celsum qu'Origène écrit dès le milieu du IIIème siècle (244-249). Celse montre beaucoup d'érudition et de subtilité et déverse ses railleries mordantes contre le chistianisme dont il traite le fondateur de vulgaire mposteur. Avec une absence totale de scrupules, il dénature l'histoire de Jésus pour la rapprocher des contes de la mythologie païenne.