Vous êtes ici

Apparitions mariales de Champion

Env. 01 Octobre 1859

À trois reprises, en octobre 1859, la Vierge Marie apparut à une jeune immigrée belge de 28 ans, Adèle Brise, à Champion (Wisconsin, Etats Unis). C'est la première apparition reconnue aux USA.

Récit :

La première apparition de la Vierge a eu lieu en octobre. Adèle raconte avoir vu une femme vêtue de blanc, un blanc aveuglant, portant une ceinture jaune autour de la taille et une couronne d'étoiles sur la tête.
Après quelques instants, la vision s'était estompée et la Vierge avait disparu sans dire un mot à la jeune femme.
Le dimanche suivant, nouvelle apparition de la Vierge à Adèle tandis que celle-ci se rend à la messe. A l'issue de la célébration, la jeune femme raconte ces apparitions à son confesseur. Ce dernier lui dit que si cette dame est une messagère du ciel elle reviendra. Il l'invite donc à lui demander au nom de Dieu qui elle et ce qu'elle attend d'elle.
Sur le chemin de retour chez elle, la Vierge lui apparaît à nouveau et Adèle lui pose ses questions.
La Vierge lui répond alors : « Je suis la Reine du Ciel qui prie pour la conversion des pécheurs, et je désire que tu fasses comme moi ». « Tu as reçu la communion ce matin et c'est bien mais tu dois faire davantage. Fais une confession générale et offre la Communion pour la conversion des pécheurs. S'ils ne se convertissent pas et ne font pas pénitence, mon Fils se verra obligé de les punir ».
Une des femmes qui se trouvaient avec Adèle lui demande à qui elle parle et pourquoi elles ne voient personne.
« Agenouillez-vous », leur dit Adèle, « la dame dit qu'elle est la Reine du Ciel ». Devant cette scène, la Vierge pose son regard sur les amies de la jeune femme et dit : « Heureux ceux qui croient sans voir ».
La Dame en blanc continue : « Que fais-tu ici à ne rien faire alors que tes amies travaillent dans la vigne de mon Fils ? ».
« Que puis-je faire d'autre, ma bien aimée Dame ? », demande Adèle.
« Réunis les enfants de ce pays sauvage et apprends-leur ce qu'ils devraient savoir pour avoir la vie sauve ».
« Comment puis-je leur apprendre ce que je connais si peu moi-même? », réplique Adèle.
« Enseigne-leur le catéchisme, à faire le signe de la croix et à avoir recours aux sacrements ; tel est mon souhait », dit la dame. « Vas et ne crains rien. Je t'aiderai ».
La jeune femme quant à elle continuera à faire ce que Notre Dame lui a demandé, jusqu'à sa mort, survenue en 1896.

Une chapelle est bâtie sur le lieu de l'apparition, à Champion (dans le Wisconsin) sous l'invocation de Notre Dame du Bon Secours (Our Lady of Good Help)

Reconnaissance :

Le 8 décembre 2010, en la fête de l'Immaculée Conception, Mgr David Ricken, évêque de Green Bay (Wisconsin), faisait paraître un décret officiel stipulant notamment :
« Je déclare avec certitude morale et en conformité avec les normes de l'Église que les événements, apparitions et locutions adressées à Adèle Brise en octobre 1859 manifestent la substance d'un caractère superanaturel et en conséquence je reconnais ces apparitions comme dignes d'être crues (mais sans obligation) par les fidèles chrétiens. »

(Source : site : Marie de Nazareth )

Pays: