Vous êtes ici

Mai 2018

Saint Saturnin ou Sernin

Il est difficile de retirer l'histoire de la légende. Il aurait été envoyé par saint Pierre lui-même. Le plus sûr est de dire qu'il fut du nombre des missionnaires qui, comme saint Denys de Paris, vinrent dans les années 250, évangéliser les Gaules. Il fonda le siège épiscopal de Toulouse.
De nombreuses localités portent son nom dans diverses régions du sud de la France.
La commune de Saint-Saturnin, Puy de Dôme, 63450, est dédiée à Saint Saturnin, martyr, premier évêque de Toulouse au IIIe siècle, dont les reliques ont été ramenées en Auvergne au VIe siècle.
(Nominis)

Saint Papoul

Il est de ceux dont on dit qu'ils ont évangélisé les Gaules dès l'âge apostolique. Il y serait venu avec saint Saturnin, le premier évêque de Toulouse.
(Nominis)

Saint Béranger

Bérenger naquit à Toulouse vers 1005 de parents appartenant à la noblesse. Précocement vertueux, il prit l'habit dès l’adolescence à l'abbaye de Saint-Papoul.
Il y mena la vie d'ascète que suppose la stricte observance de la règle de Saint Benoît.
Modèle pour ces congénères, il fut nommé maître des novices puis aumônier.
Ses reliques furent conservées à l'abbaye et suscitèrent de nombreux miracles.
(Nominis)

Saints du Maroc

Le Maroc, pays où la liberté religieuse est encore à conquérir de nos jours, est la terre de quelques Saints, surtout des martyrs :
- Saint Marcel de Tanger en 298
- Les 5 franciscains martyrs à Marrakech en 1220
- Daniel et ses compagnons, martyrs à Ceuta en 1227
- Le bienheureux Ferdinand du Portugal, fils du roi, prix en otage et mort des mauvais traitements à Tanger en 1443

Pour retrouver un résumé de la situation actuelle des chrétiens au Maroc :
http://www.liberte-religieuse.org/maroc/

Franciscains martyrs du Maroc

Les franciscains martyrs du Maroc forment un groupe de cinq religieux de l'ordre des frères mineurs qui furent martyrs au Maroc, que Saint François d'Assise avait envoyés au commencement du xiiie siècle, pour prêcher l'Évangile aux Maures.

Bienheureux Jean de Prado

Prêtre franciscain. Il tenta de restaurer la Mission du Maroc, mais arrêté quelques mois après son arrivée à Marrakech, il fut condamné au bûcher.
(Nominis)

Saints Donatien et Rogatien

Martyrs à Nantes sous l'empereur Maximin.
Donatien, converti à la foi chrétienne par Similien, était baptisé et Rogatien n'était que catéchumène. Arrêtés comme chrétiens, ils furent soumis aux tortures du chevalet, passèrent leur dernière nuit à prier ensemble et eurent la tête tranchée au matin de leur vie et c'est ainsi qu'ils entrèrent dans la gloire céleste. Leur culte se répandit dans toute la vallée de la Loire, jusqu'à Orléans quand leurs reliques furent déplacées à cause des invasions normandes.
(Nominis)

Sainte Jeanne d'Arc est condamnée a être brûlée vive

à l'issue du procès en hérésie de Jeanne d'Arc, la Pucelle d'Orléans est condamnée à être brûlée vive.

Pages