Vous êtes ici

Novembre 2014

Construction de la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre

La basilique du Sacré-Cœur, dite du Vœu national, située au sommet de la butte Montmartre, dans le 18e arrondissement de Paris, est un édifice religieux parisien majeur.
Sa construction fait suite à la guerre de 1870. Elle est déclarée d'utilité publique par une loi votée le 24 juillet 1873 par l'Assemblée nationale de 1871. Elle s'inscrit dans le cadre d'un nouvel « ordre moral » faisant suite aux événements de la Commune de Paris, dont Montmartre fut un des hauts lieux. Avec plus de dix millions de pèlerins et visiteurs par an (données 2006), c'est le second monument de France le plus visité après la cathédrale Notre-Dame de Paris

Construction de la cathédrale St Paul de Londres

La cathédrale Saint-Paul de Londres a été construite après la destruction de l'ancien édifice lors du grand incendie de 1666. Elle couronne Ludgate Hill et se trouve dans la City, le cœur historique de la ville, devenue aujourd'hui le principal quartier d'affaires londonien. Elle est considérée comme étant le chef-œuvre du célèbre architecte anglais, Christopher Wren.
Le site de Ludgate Hill accueillit quatre sanctuaires avant la cathédrale actuelle.

Grand Incendie de Londres

Le Grand incendie de Londres est un violent incendie qui ravagea le centre de Londres du dimanche 2 septembre au mercredi 5 septembre 1666.
Le feu ravagea la cité de Londres à l’intérieur du mur romain et menaça, sans toutefois les atteindre, le quartier aristocratique de Westminster, le palais de Whitehall, résidence du roi Charles II d’Angleterre, et la plupart des quartiers pauvres de banlieue. Il a consumé 13 200 maisons, 87 églises paroissiales, la cathédrale Saint-Paul, et la majorité des bâtiments des autorités de la Cité.

Construction de la cathédrale Ste-Marie-Majeure de Marseille

La cathédrale Sainte-Marie-Majeure, souvent appelée la Major, est la cathédrale catholique de l'archidiocèse de Marseille.
La Major a été construite en style néo-byzantin entre 1852 et 1893 sur les plans de l'architecte Léon Vaudoyer. Située dans le quartier de la Joliette dans le 2e arrondissement, elle se dresse sur une esplanade entre le Vieux-Port et le port de la Joliette, sur l'emplacement de l'ancienne cathédrale du xiie siècle, d'où vient le nom occitan de « Major ». Son architecture et sa décoration intérieure, en marbre et porphyre, lui donnent un aspect particulier pour un édifice religieux.

Pages